Namur et 17 villes s'engagent avec Amnesty pour les droits de l'Homme

Ce 10 décembre clôture l'action "bougies" d'Amnesty International.

Les communes qui se sont engagées aux côtés d'Amnesty International pour défendre les droits humains reçoivent le label "Villes lumières". Outre Namur, les 17 villes portant ce label sont Arlon, Bastogne, Blegny, Chaumont-Gistoux, Chimay, Ixelles, Koekelberg, Schaerbeek, Woluwe-Saint-Pierre, La Louvière, Lasne, Liège, Manhay, Mons, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Tournai, et Wavre. A celles-ci s'ajoutent l'université Saint-Louis, l'UCL, l'ULB et l'ULg.

A Namur, les participants à cette action étaient invités à signer une pétition en faveur de Hamid Babaei, un étudiant iranien condamné à six ans d'emprisonnement pour avoir refusé d'espionner d'autres étudiants iraniens en Belgique, et à son épouse, Cobra Parsajoo.

L'action était en outre marquée par des ventes de bougies, des signatures d'autres pétitions, des informations sur Amnesty International et les droits humains. Du vin chaud et de la soupe étaient distribués.

Le label sera renouvelable chaque année en fonction des efforts réalisés afin de défendre et de promouvoir les droits humains au sein de chaque commune. Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d'Amnesty International, espère bien pouvoir augmenter le nombre des partenaires pour les années à venir.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK