Namur en mai: quatre jours sous le signe des arts de la rue

Les clowns ne seront pas rares au cours des prochains jours dans Namur en Mai
Les clowns ne seront pas rares au cours des prochains jours dans Namur en Mai - © AFP PHOTO / SEBASTIEN BOZON

Toute la famille des arts forains est réunie pour quatre jours de fête dans les rues de Namur. Un univers de clowns, de cracheurs de feu et autres bonimenteurs dans une ambiance très bon enfant. Et le public pourra participer.

Après un spectacle musical d'ouverture mercredi soir, place aux artistes de rue: des comédiens, des acrobates, des clowns, des marionnettistes... Toute la famille des arts forains est réunie pour quatre jours de fête dans les rues de Namur. Dans une ambiance qui ne va pas sans rappeler les grands cirques du 19ème siècle.

Le charme suranné de Namur en mai, c'est peut-être d'abord un décor: le vieux Namur, ses ruelles piétonnes, ses petites places et surtout les accessoires du cirque traditionnel: chapiteaux, tréteaux, surmontés de frontons aguicheurs.

Les rues de Namur sont pleines de musique et de bruits cet après-midi. Les spectacles sont partout et quand ils se cachent dans la cour d'une école ou derrière un porche, les bonimenteurs vont chercher le public par la manche.

Le vrai défi du spectacle de rue, c'est l'imprévu

Aurélien Tirtiaux, directeur artistique du festival explique: "Sous les frontons, on trouve les artistes de rue. Ils sont près de 200 cette année à Namur en mai". Parmi eux, le comédien Nicolas Buysse pour qui le vrai défi du spectacle de rue, c'est l'imprévu et les réactions du public.

Et pour que ce public ne décroche pas, les comédiens de rue ont des ficelles, comme transformer un spectateur en acteur et inviter le public à s'en moquer gentiment.

Pour compléter le tableau, quelques authentiques manèges ont été dispersés dans la ville. Mention spéciale aux chevaux de bois de la place du théâtre, qui datent de... 1890.

François Louis

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK