Namur : des pompiers du monde entier en compétition pendant 3 jours

Des équipes de pompiers venus de plusieurs pays s’affrontent dans une compétition étalée sur trois jours autour de Namur. Le principe : mesurer les niveaux de ces équipes de secours pour le sauvetage sur corde.

Un volontaire sur une civière et c’est parti pour un parcours du combattant. Une équipe de plusieurs pompiers doivent parvenir à transporter la victime entre des cordages, dans des arbres et le tout, dans les meilleures conditions. Des évaluateurs jugent la performance : "On voit que l’équipe américaine est très efficace autour de leur team leader, leur communication est très bonne", explique Olivier Ledieu.

De plus en plus de compétition

Des Américains mais aussi des Canadiens, des Néerlandais ou encore des Slovènes qui se succèdent dans ce premier jour au Domaine provincial de Chevetogne. Les Barcelonais, par exemple, excellents lorsqu’il faut utiliser un drone transportant une corde pour établir un lien entre deux rives et permettre à la victime fictive de traverser au sec : "Ce n’est pas une épreuve facile techniquement avec la distance à parcourir avec des cordes", détaille Joseph, un des membres de l’équipe espagnole.

Une quinzième édition des Grimp days pour mesurer le niveau des équipes de différents pays." Au départ, le but était surtout d’apprendre des autres, de voir ce qu’ils réalisaient mieux et de s’inspirer. Mais au fur et à mesure, la compétition a pris de l’ampleur et elle fait partie de l’événement mais on essaie de garder cet esprit de partage", explique Maxime Covens, pompier dans la zone NAGE et coordinateur.

La compétition continue. Vendredi 10 septembre, les épreuves auront lieu au Château de Freyr avant de se clôturer le samedi 11 septembre dans plusieurs lieux de la ville de Namur et notamment la citadelle.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK