Namur: des ouvriers sans papiers sur le chantier de la nouvelle caserne

Photo d'illustration
Photo d'illustration - © Flickr - Ybtottes

Une enquête est ouverte par l'auditorat du travail sur un important chantier à Namur, celui de la construction de la nouvelle caserne des pompiers. C'est Sud Presse qui l'annonce ce mardi matin, plusieurs ouvriers ont été interpelé hier, lundi, sur place. Des ouvriers d'origine étrangère qui n'avaient pas les documents requis pour travailler sur le sol belge. Il travaillait pour le compte de sous traitants.

La ville de Namur est le maître d'ouvrage de ce chantier, c'est elle qui a passé la commande. La ville se dit sereine, elle a l'obligation de vérifier que l'entrepreneur qui décroche la soumission soit en ordre au moment de la soumission et c'est ce qu'elle a fait, précise Tanguy Auspert, l'échevin du Patrimoine à Namur : "La société qui a eu l'attribution du marché a fourni tous les documents précisant qu'elle était en ordre lors de l'attribution".

La ville n'a-t-elle pas l'obligation de vérifier ce qu'il se passe sur place ? Non répond Tanguy Auspert. "Nous n'avons pas le pouvoir de le faire. Il faut savoir que nous n'avons pas autorité pour réclamer au jour le jour les documents, que ce soit aux différents sous-traitants ou que ce soit aux différents travailleurs".

La suite du chantier remise en cause ?

Trois personnes ont été sorties du chantier...Pour Tanguy Auspert, c'est un petit nombre par rapport à la quantité d'ouvriers qui travaillent sur le chantier. "Le chantier de la nouvelle caserne des pompiers n'est nullement remis en cause", conclut l'échevin du Patrimoine.

 

RTBF

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK