Namur: des détenus vont aider au déménagement du palais de justice!

Magistrats, greffiers, avocats, tous font leurs caisses ce vendredi matin. Dans les couloirs, des détenus actuellement en autorisation de sortie vont prêter main forte au personnel du palais. Une situation probablement inédite dans l'histoire de la Justice namuroise... tout comme ce déménagement forcé, imposé par l'inspection du bien-être au travail.

L'évacuation concerne le 1er étage du bâtiment où se concentrent la majorité des bureaux touchés par des problèmes de sécurité et d'insalubrité. Infiltrations d'eau, risque de court-circuit et d'incendie, porche d'entrée instable, la situation s'est empirée, d'année en année, faute d'entretien, à tel point que le palais est devenu en partie inhabitable. 

Dès samedi, la Justice namuroise tournera donc au ralenti, 90% des activités du Parquet sont paralysées et un grand nombre d'audiences seront reportées. Un service minimum sera toutefois assuré. Seuls les dossiers urgents et prioritaires feront l'objet d'un suivi à court terme. Les autres devront attendre, avec le risque pour certains, d'être frappés de prescription.    

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK