Namur: condamné pour abandon de chantier

RTBF
RTBF - © RTBF

Le tribunal correctionnel de Namur a condamné, mercredi, un entrepreneur à cinq mois de prison et 275 euros d'amende avec sursis simple durant trois ans pour usage de faux, escroquerie et abus de confiance. Il doit 95 000 euros de dommages aux parties civiles.

Il était poursuivi pour abandon d'un chantier pendant quatre ans.

Laurent, 54 ans, entrepreneur indépendant à Namur, devait construire une maison pour un couple.

L'immeuble, inachevé, est inhabitable. Le couple a dû trouver refuge dans sa famille proche mais doit rembourser le prêt qu'il avait contracté.

Le prévenu avait notamment rédigé de fausses factures destinées à débloquer des fonds auprès de la banque et indûment perçu l'acompte. Le prévenu, par ces moyens détournés, tentait de se donner une apparence de solvabilité, indiquait le ministère public.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK