Namur: 42 millions pour améliorer l'efficacité des transports en commun et encourager le vélo

L'objectif est de rendre le réseau actuel plus efficace afin d'encourager un maximum de monde à prendre les transports en commun (illustration).
L'objectif est de rendre le réseau actuel plus efficace afin d'encourager un maximum de monde à prendre les transports en commun (illustration). - © Belga

Le gouvernement wallon a récemment présenté le plan Mobilité et Infrastructure. En tout, 1,5 milliard d'euros seront investis sur cinq ans dans 750 projets. La ville de Namur, elle, pourra compter sur 42 millions pour améliorer l'efficacité de ses transports en commun et encourager le vélo.

Quelles sont les priorités pour Namur ?

Parmi les mesures proposées, épinglons d'abord la création de lignes de bus en sites propres pour relier les trois futurs parkings de dissuasion de Bouge, Erpent et Belgrade.

Si, pour le premier, les travaux ont débuté il y a deux mois, les choses se concrétisent également pour le parking "Park and Ride" d'Erpent. "Pour celui d'Erpent, il est bien localisé. On sait très bien ce qu'on doit faire. J'espère que dès cette année encore on va pouvoir commencer à consacrer du temps à une étude plus précise du parking et de l'aménagement de l'axe entre le parking et la ville, explique Simon Collet, directeur d'exploitation au TEC-Namur. On peut reprendre un peu d'espace au niveau des voiries, qui y sont très larges. Car on va diminuer le nombre de voitures aux heures de pointe. Ce projet, on peut espérer le voir aboutir pour 2022-2023." Donc, on l'entend, encore un peu de patience de ce côté-là de la ville.

En ce qui concerne le troisième parking, celui de Belgrade, là les choses sont plus floues mais le projet est bel et bien lancé.

Des lignes de bus modifiées ?

Outre ces travaux d'infrastructures et ces aménagements, il va aussi y avoir du changement pour certaines lignes de bus. L'objectif est de rendre le réseau actuel plus efficace afin d'encourager un maximum de monde à prendre les transports en commun.

Certaines lignes vont être renforcées comme la ligne 1 Saint-Marc/ Namur et la ligne 9 Flawinne-Namur. "On a identifié que sur le long de ces deux lignes, il y a beaucoup de gens qui habitent. La densité d'habitations est importante. Actuellement, la ligne ne passe que toutes les 30 minutes. Notre objectif est de doubler la fréquence des bus, en journée du lundi au samedi. Pour qu'il y ait un bus toutes les 15 minutes. Et ça, c'est possible à relativement court terme."

Autre projet qui sera réalisé rapidement, c'est amélioration de la liaison avec Malonne où l'on parle aussi d'une modification du trajet de manière à desservir le plateau de la Navinne.

Enfin, un nouveau service de transports à la demande va lui aussi être testé de manière à pouvoir proposer une offre de transport en commun, y compris dans les zones les moins densément peuplées.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK