Nalinnes : un frère, une sœur et une 4L

Le 4L fêtera ses 25 bougies en 2022. Et au départ de ce raid en Renault 4 réservé au 18-28 ans, il y aura deux jeunes marloyats. Xavier Aulit, 22 ans et sa grande sœur Laetitia, 27 ans. "Quand j’étais ado, je suivais les participants à ce raid via Youtube, explique Xavier. Mais c’est un événement qui se tient au mois de février. Et tant que j’étais aux études, je ne pouvais pas envisager d’y participer en pleine période scolaire. Là, c’est la première année où je travaille alors en septembre dernier, je me suis dit que c’était enfin à mon tour et j’ai lancé le projet. J’ai proposé à un pote d’y participer avec moi, mais c’était impossible pour lui. Et finalement Laetitia s’est montré très emballée et c’est donc avec ma grande sœur que nous allons faire ce périple. Et c’est finalement ce que je pouvais imaginer de mieux".

La voiture connaît le chemin

Xavier et Laetitia ont déjà acquis leur voiture, bien plus expérimentée qu’eux. C’est Xavier qui fait les présentations : "Elle a 34 ans et 157.000 kilomètres. Elle a déjà fait deux fois le 4L Trophy. Nous l’avons rachetée à des Français qui l’ont conduite lors de l’édition 2020. Avec les frais de dédouanement, comme elle vient de France – le klaxon qui "joue" la Marseillaise" en témoigne – elle nous a coûté 3300 euros. Je suis parvenu à la faire monter à du 110 km/h !". Mais alors qu’une légère montée – on ne va même pas parler de côte - se dresse devant la voiture dans la campagne nalinnoise, Xavier, au volant, peine à la faire grimper à du 50 ! C’est une vieille dame. Et pourtant, le frère et la sœur comptent vivement sur elle afin qu’elle les mène à bon port à Marrakech au terme d’un long périple : "Nous parcourrons 6000 kilomètres avec l’organisation, mais comme nous partirons et reviendrons avec la voiture, ce sera plutôt entre 8000 et 10.000 kilomètres".

"On n’y connaît rien du tout et on va évidemment devoir apprendre à la conduire et nous familiariser avec la mécanique de la voiture au cas où un incident survenait quand nous serons dans le désert, explique Laetitia. Mais il y a dans la caravane des mécaniciens qui sont là pour nous aider en cas de pépin. Et puis, ce qui est génial, c’est que même s’il y a l’aspect sportif d’un raid avec un roadbook, de la navigation, des parcours accidentés, une vraie course, quoi, il y a également une grande solidarité entre les équipages."

Une aventure humaine et humanitaire

Mais le 4L Trophy est aussi une aventure humanitaire. Chaque équipage qui s’inscrit à l’épreuve devra emporter avec des fournitures scolaires et des équipements sportifs destinés à l’association "Enfants du Désert". Ces dons emmenés par les participants, destinés à la scolarisation des enfants des zones reculées du Maroc, représentent chaque année quelque 30 tonnes de matériel qui profitent à près de 20.000 enfants de la Province d’Errachidia. "C’est aussi un aspect qui nous plaît dans cette aventure, souligne Laetitia. "L'école du  Gazomètre, à Gilly, va nous aider pour les dons de fournitures scolaires, précise Xavier. En revanche, nous sommes évidemment ouverts à tous ceux qui pourraient nous aider à récolter des équipements sportifs".

Le budget total pour participer au 4L Trophy, le frère et la sœur l’ont chiffré à 10.000. Ils sont donc à la recherche de sponsors. Ils ont encore une petite dizaine de mois avant le grand départ. Tous les détails de leur aventure sont et seront à suivre sur leur page Facebook : "Frérot et Soeurette en 4L – 4L Trophy 2022"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK