Nafissatou Thiam, la nouvelle idole des jeunes

Combiner les sports et les études, c'est possible.
6 images
Combiner les sports et les études, c'est possible. - © Marc Mélon RTBF

Au club d'athlétisme de Waremme, rue de Huy, c'est parti pour cinq jours de stage. Dimanche soir, les graines de champions ont suivi les épreuves des Mondiaux de Londres à la télévision. Tous les regards étaient tournés vers Nafissatou Thiam. Un jeune stagiaire explique: "Après le restaurant, nous étions pressés de voir la course. Pour la Belgique, c'est exceptionnel cette victoire de Nafuissatou Thiam. Cela donne envie de pratiquer ce sport". Une autre jeune participante au stage poursuit: "Je regarde souvent avec mon frère et j'étais contente pour la Belgique".

Encourager en permanence

Mélanie Vissers rentre du championnat d'Europe qui s'est déroulé en Italie. Sa spécialité, c'est la saut à la perche. Ce lundi matin, elle encourageait les stagiaires qui ont entre quatre et huit ans. Le saut en longueur, ce n'est pas évident à cet âge. La jeune athlète qui va entamer des études de sage-femme explique: "A quatre ans, c'est l'âge où on peut lâcher le sport rapidement, on se lasse très vite du sport que le essaye. ils ont besoin d'être soutenu. Il faut absolument les soutenir et les encourager".  

Réussir les sports et les études, c'est possible

Comme Nafissatou, Mathilde, Camille et Ralph sont étudiants à l'université de Liège. Pratiquer un sport et réussir ses études, c'est possible. Mathilde Jacquemin explique: "Il faut beaucoup de courage et de l'organisation. Il ne faut pas avoir peur de se lever tôt et d'aller dormir tard. C'est possible !".

Le choix de la discipline

Choisir une discipline, ce n'est pas forcément facile pour les jeunes athlètes qui ont en face d'eux un modèle exceptionnel. Thomas Vandormael, entraîneur, explique: "C'est très difficile de dire chez un jeune enfant vers quelle discipline il va évoluer. Le cas de Nafissatou est intéressant car elle est forte dans toutes les disciplines. Son point faible est peu-être le demi-fond, mais elle est championne du monde malgré tout... Chaque athlète, en fonction de ses qualités, doit trouver sa discipline et son équilibre".

Une fierté pour le RFC Liège Athlétisme

Le club d'athlétisme de Nafissatou Thiam se prépare à enregistrer de nouvelles inscriptions grâce à ses résultats. Michel Faway, président du RFC Liège Athlétisme souligne la personnalité de la championne: "On trouve dans sa personnalité, le sérieux, le travail, la disponibilité, le courage qu'elle manifeste en participant à six entraînements par semaine. Incontestablement, elle va tirer le club par le haut avec ses nouveaux résultats. C'était déjà le cas lors des jeux olympiques". 

Le retour en terre liégeoise de la championne du monde est attendu avec grande impatience par ceux et celles qui pratiquent l'athlétisme.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir