Musée cyclisme Rochefort: la Wallonie pas intéressée, la collection part en Flandre

Noël Grégoire est un passionné de cyclisme à tel point que ce Rochefortois a ouvert un musée, chez lui, de 1997 à 2004. Les collections grandissantes avec plus de 500 pièces, il cherchait un autre local. A l’époque la province de Liège était intéressée et avait installé une exposition temporaire à Blegny mine. Malheureusement, selon la direction de Blégny-mine : L’exposition n’a pas eu le nombre de visiteurs escomptés.

Noël Grégoire a un tout autre discours et parle plutôt d’absence de publicité et d’excuses pour obtenir des subsides.

Depuis, les collections dormaient dans des cartons :

"J’ai fait un appel via les médias mais personne, en Wallonie, n’était pas intéressé, à l’inverse de Roulers et de son musée du Cyclisme".

Une convention vient d’être signée avec le musée flandrien. Cet accord est presqu’un soulagement pour Noël Grégoire :

"Personnellement, j’ai envie de dire enfin, enfin les collections vont- être montrées. L’opportunité est là du côté de Roulers on est vraiment dans du concret étant donné que le musée a pignon sur rue. Malheureusement ce n’est pas ici en Wallonie…".

Le propriétaire des collections avait déjà tiré la sonnette d’alarme, la probabilité de voir partir en Italie ou en Flandres ces pièces uniques était grande, faute d’intérêt des pouvoirs publics et de projets sérieux en Wallonie. Le Musée de Roulers accueillera la collection pour une durée de trois ans.

 

Colette Jaspers

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK