Mouscron: un bébé de 2 ans dans un état critique, la maman écrouée

Le Palais de Justice de Tournai
Le Palais de Justice de Tournai - © Belga - Julien Warnand

Une Mouscronnoise a été placée vendredi sous mandat d'arrêt à Tournai pour traitements inhumains sur son enfant, avec la circonstance aggravante d'incapacité et de perte d'un organe, pour coups qualifiés et non assistance à personne en danger

Cette mère, âgée de 26 ans, a été écrouée à la prison de Mons, mais la jeune femme nie les faits qui lui sont reprochés. Tout au plus reconnaît-elle des coups sur son petit garçon âgé de deux ans. Mais surtout, elle accuse son compagnon qui exerçait l'autorité paternelle, a-t-elle déclaré vendredi à la juge d'instruction de Tournai, Mme Bastin. Le compagnon, qui n'est pas le père de l'enfant, sera entendu vendredi soir par la magistrate instructrice.

C'est à la suite de l'hospitalisation de l'enfant aux cliniques universitaires de Saint-Luc à Bruxelles que les faits ont été dénoncés. Admis dans un état critique, le bébé serait au seuil de la mort, a indiqué vendredi en fin d'après-midi le premier substitut du procureur du roi de Tournai, Jean-Bernard Cambier. Le bébé souffre d'un traumatisme crânien sévère, de divers hématomes généralisés sur le corps, de brûlures, de morsures, d'une nécrose du pénis et de lésions neurologiques irréversibles.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK