Mouscron: le centre Fedasil "le Refuge" n'est plus en quarantaine

Le Refuge n'est plus en quarantaine
Le Refuge n'est plus en quarantaine - © Denis Vanderbrugge

La bourgmestre de Mouscron Brigitte Aubert (cdH) a finalement décidé de lever l’arrêté de mise en quarantaine pris ce mardi Cette décision a été prise après concertation entre la cellule de crise communale et la direction du centre d'accueil. "Il faut quand même se rendre compte que ces personnes sont confinées dans un bâtiment où les mètres carré communs sont limités, a précisé la bourgmestre, et maintenant on demande de limiter les rassemblements, c’est une situation qui n’est pas facile pour eux.  Il faut rester humain, il y a des enfants dans ce bâtiment ils sont considérés comme des citoyens mouscronnois."   La condition à cette levée est que les mesures de confinement imposées par le Gouvernement Fédéral soient strictement appliquées au sein du centre.

Un "vigile santé" devant les grilles

Brigitte Aubert a également indiqué que "Les grilles du centre restent fermées et, à la sortie, un vigile est présent, un "vigile santé" qui vérifie les symptômes des personnes sortantes  (température, toux,...ndlr), ces personnes peuvent sortir dans les mêmes conditions que nos citoyens mouscronnois", à savoir les conditions fédérales autorisant les déplacements.

Comme pour l'ensemble des citoyens, ces déplacements ne pourront s’effectuer que dans le respect des mesures d’urgence prises par le Gouvernement Fédéral pour limiter la propagation du coronavirus Covid19.

Il s’agit de mesures additionnelles à celles déjà prises au préalable par Fedasil, à savoir : le respect des mesures d’hygiène, l’interdiction des visites au sein du centre à toute personne extérieure (à l’exception du personnel de santé), la suspension des activités collectives à l’intérieur du bâtiment, l’aménagement des modalités d’accès aux espaces collectifs internes (réfectoire, jardin…), la fermeture des grilles d’accès au site, etc…