Morlanwelz mise sur le livre et va rénover sa bibliothèque

En 2010, la bibliothèque de Morlanwelz a accueilli environ 2 700 membres. Pour une commune de 18 000 habitants, la fréquentation est plutôt honorable. A tel point, que les locaux actuels deviennent trop étroits.

La  Communauté française a réagi en octroyant un subside pour la construction de nouvelles infrastructures. Cette nouvelle bibliothèque sera donc plus grande mais pas seulement...

Car les autorités communales ont reçu également d’autres injonctions par rapport à leur projet d’agrandissement. Exemple : l’obligation notamment de se diversifier en accueillant, par exemple, des publics en apprentissage de la lecture. On pense ici à des groupes d'alphabétisation.

Le pôle multimédia, lui aussi, devrait se développer avec, entre-autres, des livres électroniques.

Marianne Braguard, responsable de la bibliothèque : ‘’Nous voulons aussi qu’une personne puisse venir non pas uniquement pour lire mais pour se sentir bien dans la bibliothèque, pour feuilleter une revue, discuter… C’est aussi un coin convivial, un coin de repos, un coin où on peut parler. Ce ne sera plus la bibliothèque « Chuuttt, silence ! »’’.

La communauté française a confirmé jeudi sa participation dans le projet : 1 200 000 euros pour une concrétisation d'ici deux à trois ans.

 

Mathieu Van Winckel, Xavier Van Oppens

Morlanwelz mise sur le livre et va rénover sa bibliothèque

 

 

 

Alors que la Foire du livre bat son plein en ce moment à Bruxelles, nous nous intéressons de plus près à la commune de Morlanwelz qui a prévu d'agrandir sa bibliothèque communale. Un projet qui pourrait surprendre à l'époque du développement des nouvelles technologies.

 

 

 

 

 

 

 

En 2010, la bibliothèque de Morlanwelz a accueilli environ 2 700 membres. Pour une commune de 18 000 habitants, la fréquentation est plutôt honorable. A tel point, que les locaux actuels deviennent trop étroits.

La  Communauté française a réagi en octroyant un subside pour la construction de nouveaux locaux. Cette nouvelle bibliothèque sera donc plus grande mais pas seulement...

Car les autorités communales ont reçu également d’autres injonctions par rapport à leur projet d’agrandissement. Exemple : l’obligation notamment de se diversifier en accueillant, par exemple, des publics en apprentissage de la lecture. On pense ici à des groupes d'alphabétisation.

Le pôle multimédia, lui aussi, devrait se développer avec, entre-autres, des livres électroniques.

Marianne Braguard, responsable de la bibliothèque : ‘’Nous voulons aussi qu’une personne puisse venir non pas uniquement pour lire mais pour se sentir bien dans la bibliothèque, pour feuilleter une revue, discuter… C’est aussi un coin convivial, un coin de repos, un coin où on peut parler. Ce ne sera plus la bibliothèque « Chuuttt, silence ! »’’.

La communauté française a confirmé jeudi sa participation dans le projet : 1 200 000 euros pour une concrétisation d'ici deux à trois ans.

 

Mathieu Van Winckel, Xavier Van Oppens

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK