Mont-sur-Marchienne: un nageur de 34 ans se noie dans la carrière Gralex, interdite à la baignade

L'ancienne carrière Gralex, aujourd'hui appelée Sagrex
L'ancienne carrière Gralex, aujourd'hui appelée Sagrex - © Google Maps

Un nageur qui s'était aventuré dans les eaux de la carrière Gralex de Mont-sur-Marchienne (Charleroi) pourtant interdite à la baignade a disparu sous la surface, dimanche. Les plongeurs de la zone de secours Hainaut-Est sont descendus sur place et ont retrouvé le corps de la victime à 30 mètres des berges.

La carrière Gralex, installée à la frontière entre Mont-sur-Marchienne et Montigny-le-Tilleul, attire régulièrement des baigneurs malgré les interdictions.

Peut-être emporté par les courants créées par des turbines

Dimanche, en début d'après-midi, un jeune homme a disparu alors qu'il nageait dans les eaux turquoises du site privé. Les pompiers de la zone de secours Hainaut-Est et des plongeurs de Sambreville sont descendus sur place et ont entamé des recherches.

Selon le porte-parole de la zone, des turbines ont été mises en route, ces derniers jours, ce qui a pu former des courants qui auraient aspiré la victime vers le fond. Le nageur, âgé de 34 ans et originaire de La Louvière, a été retrouvé à 30 mètres des berges. Il n'y avait toutefois plus rien à faire pour le sauver.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK