Mont Saint-Aubert: 7000 personnes pour les 20 ans de la Marche à Bâton

Marche à Bâton: arrivée au sommet du Mont Saint-Aubert
4 images
Marche à Bâton: arrivée au sommet du Mont Saint-Aubert - © Laura Canducci

La traditionnelle Marche à Bâton du lundi de Pâques a fêté ses 20 ans cette année. Au départ du Collège Notre-Dame de Kain, les marcheurs ont parcouru 6, 12 ou 20 km pour atteindre le sommet du Mont Saint-Aubert, à 149 mètres d'altitude. Cette 20ème édition a rassemblé entre 7000 et 8000 randonneurs dans les sentiers du Tournaisis et sous un soleil éclatant.

La Marche à Bâton est depuis longtemps une véritable tradition dans le Tournaisis. Depuis 20 ans, un comité s'est créé, organise cette marche rigoureusement et parvient à attirer chaque année de plus en plus de monde.
Mais gravir le Mont Saint-Aubert le lundi de Pâques est une tradition ancrée depuis bien plus longtemps: "C'est une marche qui remonte à la nuit des temps", explique Gérard Budke, président du Comité de la Marche à Bâton. "Les religieux au 14ème siècle montaient déjà le Mont Saint-Aubert pour expier leurs fautes puis c'est devenu une marche un peu profane qui a accueilli pas mal de touristes. Petit à petit, le nombre de marcheurs a augmenté jusqu'à aujourd'hui où on accueille entre 7000 et 8000 personnes."

A cette tradition s'en est greffée une autre: la collection des floches. Chaque année, une floche de couleur différente est offerte aux participants pour l'accrocher sur son bâton. Les fidèles de la marche - ou à l'inverse les novices - sont ainsi facilement reconnaissables au nombre de floches qu'ils arborent fièrement sur leur bâton.

Nous étions ce matin à cette 20ème édition de la Marche à Bâton reliant Kain au Mont Saint-Aubert et autant dire qu'entre le point d'arrivée et le point de départ, les visages des participants avaient pris quelques couleurs. Ecoutez le reportage ci-dessus.

Laura Canducci

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK