Mons: trente minutes chrono pour faire vos achats sans payer le parking

La rue d'Havré est une des rues commerçantes où le système est désormais d'application
La rue d'Havré est une des rues commerçantes où le système est désormais d'application - © Google Maps

Le système avait fait l’objet d’une expérience pilote, dans le bas de la Grand-Rue, fin 2015. Il se généralise à tout le centre-ville. 110 places "achats-minute" sont désormais disponibles dans les principales artères commerçantes de la ville de Mons (Grand-Rue, rue d’Havré, rue du Haubois…), là où se situent des commerces de proximité (boulangerie, pharmacie, marchand de journaux…), pour lesquels un long temps de parking n'est pas nécessaire. En quoi le parking "achats-minute" consiste-t-il ? Des capteurs ont été installés sous ces places de parking et, dès qu’un véhicule s’y gare, une minuterie se met en marche. Les trente premières minutes sont gratuites. Si le véhicule n’a pas bougé au bout de ce délai, et que l’horodateur n’a pas été alimenté entretemps, les agents chargés du contrôle du stationnement sont avertis et peuvent alors verbaliser.

Décongestionner le centre-ville

L’objectif de ce système de parking pour la ville de Mons est diminuer le nombre de voitures ventouses dans les quartiers où se trouvent bon nombre de petits commerces. Les artères du centre-ville seront également moins encombrées car les clients ne devront plus tourner pendant de longues minutes à la recherche d’une place où se garer. L’expérience pilote s’est d’ailleurs révélée concluante en terme de rotation de véhicules : alors qu’auparavant chaque place était occupée en moyenne par 2, 7 voitures par jour, aujourd’hui elle est occupée par une dizaine de véhicules en une journée.

Une application pour smartphone

En pratique, il suffit pour l’automobiliste de se garer sur un de ces emplacements et de venir le rechercher au plus tard trente minutes après. S’il souhaite rester plus longtemps, il lui suffit d’alimenter l’horodateur. Il faut donc bien regarder sa montre pendant qu’on passe sa commande à la boucherie ou qu’on récupère sa veste chez le teinturier. Une application pour smartphone, téléchargeable gratuitement ("Achat-Minute") : elle permet non seulement de contrôler son temps de stationnement mais aussi de voir directement quelles sont les places de parking disponibles. Et d’ici quelques mois la vie de l’automobiliste en centre-ville devrait également être facilitée par l’arrivée d’une nouvelle génération d’horodateurs, qui permettent le paiement par carte bancaire. Plus question alors de dire "je n’avais plus de monnaie".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK