Mons: suite aux événements de Strasbourg, décision de rehausser la sécurité du marché de Noël

Suite à l'attaque de ce mardi 11 décembre à Strasbourg (France) au cours de laquelle un homme a ouvert le feu sur les passants du marché de Noël, une réunion sécurité s’est tenue ce mercredi 12 décembre entre Nicolas Martin (PS), le Bourgmestre de la ville de Mons, et Philippe Borza, membre de la direction de la Zone de Police Mons/Quévy.

L’objectif de cette réunion tenue en urgence était de réévaluer la menace au plan local et d’adopter des mesures de sécurité complémentaires.

La menace au plan national est toujours maintenue en niveau 2.  Par mesure de précaution, les autorités de la ville ont toutefois décidé de rehausser la sécurité du marché de Noël. 

Renforcer l'armement des patrouilles policières

Concrètement, il a été décidé de renforcer la présence policière visible et non visible sur les zones festives locales et de renforcer l’armement des patrouilles policières. Par ailleurs, le périmètre du marché de Noël sera sécurisé à l’aide d’obstacles fixes.

Les partenaires comme les gardiens de la paix et les organisateurs du marché seront sensibilisés à la détection de comportements et objets suspects.  De même, les équipes de police seront invités à redoubler de vigilance sur les lieux à grande fréquentation.

Enfin, pour éviter les attaques à l'aide de véhicules, il a été décidé de modifier les heures d’accès aux véhicules sur la Grand-Place. Les bornes seront ainsi relevées tous les jours de la semaine à partir de 17h et à partir de 10h30 les jours de week-end et jours fériés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK