UMons: six artistes belges faits Docteur Honoris Causa

François Schuiten et Michèle Anne De Mey en ont profité pour rendre une petite visite au singe de la Grand-Place
7 images
François Schuiten et Michèle Anne De Mey en ont profité pour rendre une petite visite au singe de la Grand-Place - © Stéphanie Vandreck

L’UMons est entrée dans les manifestations liées à Mons 2015 avec la cérémonie particulière qui s’est tenue au Théâtre royal ce vendredi après-midi : la remise du titre Honoris Causa à six de nos artistes belges : Salvatore Adamo , Yolande Moreau, Michèle Anne De Mey, François Schuiten, Jean-Philippe Toussaint et Panamarenko.

Le titre de Docteur Honoris Causa constitue la plus haute distinction attribuée par une université à une personnalité pour sa contribution à la Science ou à la Société.

Dans le cas présent, c’est le Conseil académique de l’UMons qui a sélectionné par vote les six artistes retenus non seulement pour leur contribution à la société mais également pour leur rayonnement international.

Une palette très riche

Les lauréats ainsi primés par l’Université évoluent dans une palette culturelle pour le moins éclectique sur laquelle coexistent sans problème des arts aussi différents que la chanson, le cinéma, la danse, le dessin et l’architecture, la littérature et la sculpture.

Le seul de la bande qui avait déjà reçu un tel grade est l’artiste pluridisciplinaire Panamarenko : le peintre, sculpteur, inventeur et maquettiste avait déjà reçu cette distinction de l’université d’Hasselt.

Adamo étonné

Le premier étonné de bénéficier de ce titre "Honoris Causa" était évidemment l’enfant "du pays", Salvatore Adamo, qui avec son humilité légendaire, était presque gêné de l’honneur qui lui était ainsi fait et s’est déclaré "étonné".

Au cours de la conférence de presse, Michèle Anne De Mey a eu le temps de confier qu’elle assurerait le spectacle de clôture de Mons 2015 avec la même compagnie qui avait proposé "Kiss & Cry", un spectacle dont les disciplines mêlées avaient ébloui les spectateurs.

François Schuiten sera également partie prenante de Mons 2015 avec sa participation à une exposition délocalisée au Centre de la Gravure et de l’image imprimée de La Louvière.

Les lauréats ont reçu leur distinction des mains de Calogero Conti, le recteur de l’UMons.  Stéphanie Vandreck était présente à la conférence de presse à l'issue de laquelle elle a pu tendre son micro à quelques-un(e)s des artistes primé(e)s

Vincent Clérin

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK