Mons: Pascal P., un violeur en série, condamné à huit ans de prison ferme

Frank Discepoli, l'avocat de Pascal P.
Frank Discepoli, l'avocat de Pascal P. - © Belga - Virginie Lefour

Le tribunal correctionnel de Mons a condamné lundi Pascal P. à une peine de prison ferme de huit ans. Le quadragénaire, incarcéré depuis cinq mois, a été reconnu coupable de six viols et d'une tentative, commis dans les environs de Mons (Dour, Le Roeulx...) entre 1996 et 2011.

Pascal P. accostait les victimes tôt le matin. Certaines étaient mineures. Il les menaçait et leur demandait d'effectuer une fellation sans les déshabiller. Le tribunal a estimé que les faits étaient graves et que la période infractionnelle était longue. Il a également jugé inquiétant l'état d'esprit du condamné tel que décrit dans les expertises.

L'avocat de Pascal P., Me Frank Discepoli, avait, lors de la comparution devant le tribunal du 28 janvier dernier, mis en exergue le souhait de son client de se soigner et le fait que celui-ci avait connu une enfance difficile.

Aujourd'hui, il se dit satisfait du jugement. "Nous ne ferons pas appel", a-t-il expliqué. "Le parquet avait requis dix ans et il a été condamné à huit ans. Les faits étaient établis puisqu'il était en aveux. Nous nous disons qu'il utilisera cette période pour réfléchir en vue de trouver une solution pour indemniser les parties civiles mais aussi pour être suivi psychiatriquement. Et puis, il pourra bientôt envisager une libération conditionnelle."

Etant donné qu'une peine de dix ans avait été requise, le parquet pourrait quant à lui faire appel.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK