Mons: Opaline Meunier convoquée par Benoît Lutgen pour "une discussion approfondie"

A gauche, Georges-Louis Bouchez (MR). A droite, Opaline Meunier (cdH).
A gauche, Georges-Louis Bouchez (MR). A droite, Opaline Meunier (cdH). - © Belga

C'est ce qu'on peut appeler un choc des générations : Opaline Meunier (cdH) rejoint la liste de Georges-Louis Bouchez (MR) à Mons en vue des élections communales d'octobre prochain. Opaline Meunier est la nouvelle étoile montante du cdH, un parti qu'elle a rejoint en octobre dernier.

La jeune femme reste donc bien chez les démocrates humanistes, mais elle a décidé de s'allier à Georges-Louis Bouchez. Avec un seul but : contrer Elio Di Rupo, l'actuel bourgmestre de Mons.

Opaline Meunier rejoint la liste "Mons en Mieux", une liste créée récemment par Georges-Louis Bouchez. Cette liste rassemble des candidats libéraux, mais aussi des candidats issus de la société civile et des personnalités d’autres familles politiques montoises. Un peu comme le mouvement "En Marche" d'Emmanuel Macron en France.

A peine arrivée au cdH, Opaline Meunier se fait donc déjà remarquer. En effet, la section montoise du cdH a décidé de ne pas rejoindre la liste de Georges-Louis Bouchez. La réaction de son parti est tombée en milieu de journée. "La section locale de Mons, réunie hier en assemblée générale, a décidé de présenter une liste alternative et d’ouverture pour les élections locales 2018. Le cdH respecte et soutient ce choix démocratique posé en toute autonomie par la section locale", peut-on lire dans un communiqué du cdH. Benoît Lutgen, le président du parti, aura aussi "une discussion approfondie" avec Opaline Meunier "dans les prochains jours".

>>> À lire aussi: Opaline Meunier était ce mercredi l'invitée de "Matin Première"

Sur Twitter certains pontes du parti ont réagi tôt ce mercredi matin. C'est le cas de Joëlle Milquet et de Catherine Fonck qui se sont contentées d'un "Pfffff" que chacun interprétera à sa façon.

>>> A lire aussi: la réaction de Catherine Fonck (cdH) et des autres partis

Je n'ai pas l'impression de trahir quoi que ce soit

Mais Opaline Meunier assure qu'elle reste cdH et que son objectif est de renverser la majorité absolue du parti socialiste dans la cité du Doudou. "Je ne vais pas au MR. Je reste cdH, j'y crois à fond. Je n'ai pas l'impression de trahir quoi que ce soit. (...) Je respecte le fait que d'autres n'aient pas suivi, ça ne veut pas dire que moi je ne peux pas me battre pour un projet auquel je crois", a-t-elle déclaré au micro de la RTBF.

Une certitude, le combat électoral d'octobre à Mons promet d'être aussi palpitant que celui du mois de mai face au dragon. 

Ecoutez la réaction d'Opaline Meunier au micro de la RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK