Mons: nouveau périmètre de sécurité sous l'installation d'Arne Quinze

Le périmètre de sécurité a été agrandi sous la structure
3 images
Le périmètre de sécurité a été agrandi sous la structure - © Isabelle Palmitessa

Nouveaux craquements supects sous la structure monumentale d'Arne Quinze à Mons, rue de Nimy. C'est un riverain de la maison la plus proche qui a remarqué lundi soir et mardi matin, des craquements suspects en promenant son chien.

Il a alerté le secrétariat du bourgmestre qui a immédiatement fait élargir le périmètre de sécurité sous la structure. On attend l'arrivée des experts.

Interrogé sur place, Yves Vasseur, le commissaire de Mons 2015, tempère en affirmant que des craquements, pour une structure en bois, à priori c'est normal, le bois étant un matériau qui travaille.

Un constat rassurant loin d'être partagé par le promeneur qui a alerté les autorités.  Ce dernier indique avoir non seulement entendu des craquements mais avoir aussi constaté des déformations inquiétantes de certaines poutres.

Arne Quinze est attendu sur place.

Rappelons qu'une partie de l'installation d'Arne Quinze s'était écroulée le 24 décembre heureusement sans faire de victimes.  L'incident avait été attribué à une poutre défectueuse.  Un périmètre de sécurité avait été installé dans le haut de la rue de Nimy,  le temps pour l'artiste et ses collaborateurs de réparer la structure.  Le chantier de réparation s'était terminé le 28 décembre

Isabelle Palmitessa, Vincent Clérin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK