Mons : l'obligation de port du masque n'est pas toujours respectée

Des patrouilles de la police montoise circulent tous les jours dans les rues du centre-ville pour contrôler le port du masque. On remarque que ce n’est pas très clair pour le public. De nombreuses personnes enlèvent le masque pour fumer une cigarette, manger une glace ou boire un verre. Ce qui n’est pas permis.

La seule chose permise c’est de s’asseoir à une table de café ou bar. Une fois assis on peut enlever son masque. C’est la règle principale. À Mons le règlement de police prévoit des sanctions administratives dans les parcs et le long du Grand large où il y a également obligation de porter le masque.

Dans ces endroits, il faut respecter la distance physique et éviter les regroupements de dizaines de personnes.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Il y a également des différences entre les règles édictées au niveau fédéral et au niveau local, notamment au niveau des sanctions. Dans le cadre du règlement fédéral, c’est 250 euros d’amende pour le non-port du masque et 750 euros pour les exploitants de café.

Dans le cadre du règlement de police on peut aller jusqu’à 350 euros pour le non-port du masque.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK