Mons: des sorties d'autoroute bientôt rouvertes à la circulation

un énorme chantier qui provoque de gros embarras de circulation
un énorme chantier qui provoque de gros embarras de circulation - © Charlotte Legrand

Le chantier sur l'E19/E42 avance bien et des évolutions seront perceptibles dès la rentrée scolaire. Plusieurs accès et sorties d'autoroutes seront rendus au trafic sur le tronçon compris entre Obourg et Nimy/Maisières. Une bonne nouvelle pour tous ceux qui subissent de gros embouteillages depuis le mois de décembre 2018. 

La semaine du 2 septembre, la bretelle d'accès numéro 22 "Obourg" (en direction de la France) sera rouverte à la circulation. Pas de changement, en revanche, au niveau du nombre de voies de circulation: deux bandes, toujours, dans chaque sens, avec une vitesse limitée à 70 km/h. Mais sur près de 6 km, en direction de la France, les véhicules rouleront sur du bitume remis à neuf.

D'autres améliorations sont attendues pour la semaine du 16 septembre. En direction de Bruxelles, le trafic sera à nouveau possible sur trois voies, entre Nimy Maisières et Obourg. Les conducteurs pourront lâcher la pédale de frein et retrouver des conditions habituelles de circulation. Deux bretelles, fermées depuis des mois, seront rouvertes à la circulation. Il s'agit de la n°23, "Maisières", vers la France, et de la n°23 "Nimy/Maisières" vers Bruxelles. La bretelle de sortie n°24 "Mons" sera elle aussi rouverte au trafic. 

Début octobre, les automobilistes devraient ressentir une nouvelle amélioration. Vers la France, trois voies de circulation seront progressivement accessibles entre Obourg et Nimy/Maisières. Il sera à nouveau possible de s'arrêter sur l'aire de repos du Bois du Gard. A ce stade, on roulera normalement sur la moitié du chantier autoroutier.

La Sofico espère terminer ce chantier pour le 1er semestre 2020, en "libérant" certains tronçons bien avant cette date. Depuis sa création dans les années 70, cette portion d’autoroute n’avait pas encore fait l’objet de grosses rénovations. Il s’agit du dernier tronçon de l’E19/A7 à devoir faire l’objet d’une réhabilitation en profondeur (pour un budget total de près de 50.000.000 d'euros HTVA).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK