Mons: c'est parti pour la 30ème édition du FIFA

Gala d'ouverture du FIFA 2014
4 images
Gala d'ouverture du FIFA 2014 - © RTBF

Le Festival International du Film d’Amour, 30ème du nom, a déballé son tapis rouge, comme il se doit, le soir de la Saint-Valentin au Théâtre Royal de Mons. Plus de 800 personnes ont répondu présent pour ce gala d’ouverture avec au programme, en avant-première, "Une Promesse", le tout dernier film de Patrice Leconte. Parmi les invités d’honneur, Josiane Balasko, la marraine de cette 30ème édition.

Le tapis rouge déroulé et plus de 800 personnes sur leur "31", plus de doute, le gala d’ouverture de la 30ème édition du Festival International du Film d’Amour a bien eu lieu au Théâtre Royal de Mons. En ce soir de Saint-Valentin, certains ont des roses en main, d’autres des places de cinéma, les plus chanceux gardent jalousement ticket pour le FIFA et roses pour leur dulcinée. Chacun prend place dans son siège réservé du Théâtre Royal et c’est parti pour le gala d’ouverture. Le Festival s’ouvre avec un petit mot du Premier Ministre Elio Di Rupo, également président et fondateur du FIFA suivi d’un discours du Délégué Général André Ceuterick, tous deux fiers de lancer cette 30ème édition. Et puis, c’est au tour de Josiane Balasko de monter sur scène, sous les applaudissements du public. Elle n’a pas préparé de discours et pourtant ne lâche pas le micro. Elle revient brièvement et avec humour sur sa carrière et la place que l’amour y a occupée.

"Une promesse" de Patrice Leconte en avant-première

Patrice Leconte était également présent à ce gala d’ouverture. Évidemment puisqu’il y a présenté en avant-première son tout dernier film "Une Promesse". Le réalisateur français explore le registre du drame amoureux avec ce film, adapté du roman "Le Voyage dans le passé" de Stefan Zweig. Le film a des accents belges puisqu'une grande partie des scènes ont été tournées chez nous : on peut découvrir dans ce film le Théâtre de Liège, la gare de Binche ou encore le château de Thieusies (Soignies). La musique du film a, quant à elle, été interprétée par l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie.

Josiane Balasko et Patrice Leconte, présents ensemble dans un festival, cela rappelle inévitablement "Les Bronzés". D’ailleurs, le Festival ne s’est pas privé d’en diffuser un petit extrait. Pour l’anecdote, ils étaient ravis de se retrouver là ensemble: Josiane Balasko nous a confié avoir été boire un verre avec le réalisateur juste avant la soirée.

En marge de la cérémonie, un comité de soutien aux Afghans - une vingtaine de personnes – s’est planté devant le Théâtre Royal de Mons, distribuant des tracts au public avec ce slogan "La guerre, c’est pas du cinéma". Près de 50 Afghans, venant de Bruxelles en bus, devaient également être présents mais ils ont été stoppés à l’entrée de Mons par les forces de l’ordre et priés de faire demi-tour.

 

Laura Canducci

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK