Mons : 30 médecins quittent le CHR St-Joseph-Warquignies de leur plein gré

CHR Saint Joseph à Mons
CHR Saint Joseph à Mons - © www.chrmons.be

Une trentaine de médecins du CHR ont remis leur préavis de démission. Celui-ci a été déposé suite à la décision prise par le conseil d'administration de l'institution de choisir l'INDC Entité Jolimontoise comme futur partenaire. Ce choix n’était pas majoritairement souhaité par l'assemblée générale des médecins du CHR.

C’est le 7 février dernier que le conseil d'administration du CHR Saint Joseph-Warquignies avait privilégié l'offre de reprise de l'INDC Entité Jolimontoise. Et il avait, par conséquent, écarté le projet régional hospitalier porté par le CHU Ambroise Paré.

Du coup, une trentaine de médecins ont signifié ce jeudi leur préavis à la direction du Centre Hospitalier Régional.
Selon la porte-parole des médecins, le Dr Florence Geffray, "la prise de position du conseil d'administration du CHR va à l'encontre du vote largement majoritaire exprimé par l'assemblée générale des médecins du CHR Saint Joseph-Warquignies en octobre 2011. Les médecins se sont tous investis de longue date au sein du CHR. Ils ont contribué à sa réputation. Ils doivent aujourd'hui se résoudre à le quitter, avec une profonde déception. Nous ne nous retrouvons plus dans le choix du conseil d'administration. Notre souhait reste de contribuer à la construction d'un projet médical fort permettant à la région de bénéficier de soins de qualité."

La trentaine de médecins démissionnaires partiront à terme vers le CHU Ambroise Paré. Ils honoreront néanmoins leur préavis contractuel, pouvant aller jusqu'à deux ans.

Belga, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK