Mons 2015 : deux mois après son inauguration, le MICX est un succès

Le MICX a déjà accueilli six événements depuis le mois de janvier
2 images
Le MICX a déjà accueilli six événements depuis le mois de janvier - © Anaëlle Goessens

Deux mois après son ouverture ; le Centre de Congrès a déjà une nouvelle adresse : l’Avenue Mélina Mercouri vient d’être inaugurée. Plusieurs activités ont déjà investi les lieux : " deux sociétés d’assurances ont organisé un événement pour leur personnel, un " club- service ", le jeune barreau de Mons, un programme européen… C’est donc six activités qui ont pris place depuis l’ouverture " explique Henry Goffin, manager du MICX.

Rappelons que le MICX (Mons International Congress Xperience), vient de s’implanter derrière la gare, un endroit qui a récemment ouvert ses portes aux entreprises. Il est officiellement opérationnel depuis deux mois et semble réellement fonctionner auprès des entreprises, " nous n’avons pas que des demandes pour Mons 2015, nous avons déjà quelques réservations pour 2016 et 2017 ", nous révèle Henry Goffin, le manager. " Le seul retour négatif des entreprises est d’ailleurs le manque de disponibilité, certaines dates sont très prisées, mais ils reviendront donc en 2016. "

Le bâtiment est plus agréable qu’il ne laissait présager lors du chantier. (Notre article il y a un an : https://www.rtbf.be/info/regions/detail_un-centre-de-congres-pousse-a-mons-au-milieu-de-nulle-part?id=8177616 ) Même si l’accueil est vaste, vide et assez monotone : du béton, des tons gris et blanc, cela semble correspondre aux attentes des clients. " Tout s’est très bien passé et c’était très bien agencé. La seule chose qui nous a posé problème est le parking, nous devions choisir entre payer le parking ou se garer au Lotto Mons Expo ce qui était assez loin ! " Nous confie l’organisateur de l’événement pour La Maison de l’Entreprise en janvier.

Parmi les participants aux événements du MICX, il y a une certaine unanimité : " c’est un bâtiment au niveau architectural exceptionnel qui donne une visibilité à Mons. S’il y avait un bémol, cela serait le hall d’entrée qui est une belle surface mais qui ne semble pas convivial. " En d’autres terme, celui-ci est " très grand et manque de vie s’il n’y a qu’une salle d’utilisée ". Les auditoires interpellent : " personnellement, j’ai particulièrement apprécié la couleur des sièges qui donne du peps à la pièce, de plus on y est bien installé, on a de l’espace ! " C’est à Daniel Libeskind que l’on doit ces fameux sièges, l’architecte a poussé le détail jusqu’au bout en dessinant les sièges et décidé de la couleur orange.

Catherine Hupez, du jeune barreau de Mons, a trouvé l’espace très fonctionnel. Son seul regret : " le manque de clarté dans le contrat de location et la tarification, on sent que c’est encore le début. "

Enfin, si certaines personnes ont peur de voir les palissades de bois qui couvrent le Centre se noircir, sachez que c’est le but ! " C’est une volonté que le bois se patine, on voulait que cela se fonde dans l’environnement et que cela donne quelque chose de naturel ", détaille Joffrey Laffineur, architecte du bureau H2a

En ce qui concerne l’accès piéton, une passerelle provisoire permet de profiter de cet accès entre la vieille ville et la " nouvelle ". Quant à la passerelle définitive, elle n’ira pas jusqu’aux Grand Près contrairement à ce que pourrait penser certains, mais s’arrêtera après les rails de la gare. Elle mènera alors à une esplanade appelée la " Place des Congrès ", selon Henry Goffin " c’est une place polyvalente, la foire d’Automne actuellement au Grands Près pourrait très bien se rapprocher du centre-ville. " Alors, une route partira de cette esplanade jusqu’au centre commercial et facilitera l’accès aux piétons.

Anaëlle Goessens

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK