Mons : 2 murs spécialement réservés pour les tagueurs

Si l’initiative est concluante, d’autres murs pourraient être proposés aux tagueurs.
Si l’initiative est concluante, d’autres murs pourraient être proposés aux tagueurs. - © Belga

C’est le quotidien La Province qui l’annonce, la ville de Mons a décidé de réserver deux de ses murs pour les graffitis. L'initiative existe déjà ailleurs, mais c'est un projet-pilote dans la Cité du Doudou. Le but, c'est de diminuer les graffitis sauvages.

Chaque année, la ville de Mons dépense 100 000 euros pour effacer les tags intempestifs. En proposant aux jeunes tagueurs un espace d’expression, les autorités espèrent diminuer les graffitis illégaux qui dégradent le cadre de vie et qui renforcent le sentiment d’insécurité.

Au départ, 26 murs avaient été sélectionnés. Au final, deux seulement ont été retenus pour la phase de test qui devrait durer tout l'été.

Le premier mur est situé à proximité du parking souterrain de la rue d'Havré, au centre de Mons. L'autre se trouve à Nimay, au niveau du chemin de halage. Les riverains ont été prévenus.

Si le projet-pilote est concluant, d'autres surfaces pourraient être proposées aux tagueurs.

Nathalie Servais

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK