Molenbeek: beaucoup de projets dont 120 caméras de surveillance

Molenbeek : beaucoup de projet dont 120 caméra de surveillance
Molenbeek : beaucoup de projet dont 120 caméra de surveillance - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

La bourgmestre de Molenbeek, Françoise Schepmans profitait des vœux pour reparler du radicalisme et de sa situation particulière dans la commune. Les arrestations et perquisitions récentes ont un peu éclipsé le reste de l'actualité communale.

Molenbeek aimerait bien sortir des feux de l'actualité pour redevenir une commune "comme les autres". Mais les faits sont têtus. La majorité des personnes soupçonnées de terrorisme interpellées ce mois-ci habitaient Molenbeek. C'est évidemment dommageable pour l'image de la commune. Molenbeek fait ce qu'elle peut avec les moyens du bord pour endiguer le phénomène du radicalisme. Comme trois autres communes, Molenbeek a engagé un fonctionnaire chargé de faire de la prévention. Actuellement, une trentaine de personnes figurent sur une liste d'individus susceptibles de se radicaliser ou de se rendre en Syrie ou en Irak. La commune a procédé à onze radiations de personnes parties à l'étranger mais elle ne peut se focaliser que sur celles et ceux ne faisant pas l'objet d'une enquête judiciaire. Par ailleurs, la bourgmestre a fait état de ses projets à court et moyen terme tels que la construction d'une école, de crèches, la poursuite de la rénovation de la piscine et du château du Karreveld. Elle prévoit aussi de faire installer, d'ici le printemps, de nouvelles caméras de surveillance. Il y en aura 120, dont 40 dites "intelligentes", plus cinq caméras mobiles pour lutter contre les dépôts clandestins.

Philippe Carlot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK