Molenbeek : un réseau de commerce illégal de feux d'artifice démantelé

Image d'illustration
Image d'illustration - © FREDERICK FLORIN - AFP

C'est une saisie bien de saison. A quelques jours du Nouvel An, la zone de police Bruxelles-Ouest a démantelé un réseau de commerce illégal de feux d'artifices implanté à Molenbeek. 

A sa tête, trois mineurs qui écoulaient leur marchandise frauduleuse via les réseaux sociaux. Les transactions effectives avaient lieu à la sortie de la station de métro Beekant.

"Trois suspects ont pu être identifiés. Divers acheteurs ont également été interpellés et leurs fusées ont été saisies", explique la police locale dans un communiqué. 

50 kilos de feux d'artifice saisis

Une perquisition menée dans le dépôt clandestin de la bande a notamment permis de mettre la main sur environ 50 kilos de feux d’artifice, dont 800 fusées du type mortier : "un objet pyrotechnique fréquemment utilisé pour perturber l'ordre public et contre les services d'ordre", précise la zone de police.

Outre la dangerosité potentielle que représentent les fusées illégales, les autorités veulent attirer l'attention sur la réglementation."La zone de police souhaite rappeler à tous que l’utilisation de feux d’artifice est strictement interdite sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale, sous réserve d’une autorisation de l’autorité." 

Archives : Journal télévisé 27/12/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK