Molenbeek: le balayeur distribuait des tracts PS/SP.A. pendant ses heures de service

Molenbeek: le balayeur distribuait des tracts PS/SP.A. pendant ses heures de service
Molenbeek: le balayeur distribuait des tracts PS/SP.A. pendant ses heures de service - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

A Molenbeek-Saint-Jean, une procédure de licenciement a été lancée contre un balayeur de rue. Fin août dernier, celui-ci a été surpris par son supérieur hiérarchique en train de distribuer des tracts d’un candidat de liste PS/SP.A pour les élections communales. Les faits ont été constatés alors que le balayeur était en uniforme de travail et tractait pendant ses heures de service.

La procédure de licenciement a été lancée ce lundi par le collège des bourgmestre et échevins. L’intéressé sera d’abord entendu pour déterminer s’il a agi délibérément ou en méconnaissance des règles de neutralité s’appliquant au personnel communal. Le licenciement n’est donc pas formel mais la procédure est engagée.

Reste que le balayeur n’en est pas à son premier écart. Sa photo apparaît dans le tract électoral du SP.A, distribué au début de l’été. Une photo en habit de travail prise sans l’aval de ses autorités hiérarchiques, selon nos informations.

Contacté, Jef Vandamme, chef de file du SP.A à Molenbeek et candidat sur la liste de Catherine Moureaux (PS) est formel: il n’a jamais donné de tracts à ce balayeur "qui n’est d’ailleurs pas candidat sur la liste". Quant à la photo, Jef Vandamme est convaincu que le balayeur de rue "a le droit légalement d’exprimer son soutien à une liste". Pour rappel, il est fréquent que des agents des services publics se présentent aux élections. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK