Molenbeek: condamné pour le braquage de la caisse communale, le complice d'Abdeslam est indemnisé

Pierre-Raphaël Collignon, ancien candidat aux élections à Bruxelles.
Pierre-Raphaël Collignon, ancien candidat aux élections à Bruxelles. - © D. R.

Condamné au même titre que Mohamed Abdeslam pour le braquage de la caisse communale de Molenbeek-Saint-Jean, Pierre-Raphaël Collignon a été indemnisé par son employeur, la commune de Molenbeek.

Le 5 novembre dernier, Pierre-Rapaël Collignon était licencié sur décision du collège de l'ancienne bourgmestre Françoise Schepmans (MR) et de ses échevins (MR-Open VLD, CDH-CD&V, Ecolo et Groen) moyennant versement d'indemnités de préavis à hauteur de trois mois de salaire plus 15 semaines.

Deux ans de prison dont un avec sursis

Le 31 octobre 2018, Pierre-Raphaël Collignon était condamné à deux ans de prison dont un avec sursis et une amende de 1500 euros par le tribunal correctionnel de Bruxelles. Il a été reconnu coupable dans le dossier du vol de la recette de la caisse communale de Molenbeek, soit 68.000 euros. Les faits remontent au 23 janvier 2018. Ce jour-là, deux employés communaux qui s'apprêtent à déposer la recette à la banque sont attaqués à hauteur de la place de l'Yser par un homme masqué qui emporte l'argent. A la manœuvre du larcin, Mohamed Abdeslam, frère de Salah Abdeslam, l'unique survivant des attentats du 13 novembre 2015 à Paris. L'un des employés attaqués n'est autre que Pierre-Raphaël Collignon, ex-collègue d'Abdeslam.

Ancien candidat aux élections

Celui-ci a été poursuivi par la justice pour avoir fourni la date du transfert d'argent à Mohamed Abdeslam. La justice s'étonnait également du fait qu'il ait attendu six longues minutes avant d'alerter la police. Lors du procès, Pierre-Raphaël Collignon a toujours clamé son innocence et crié à la manipulation. Ce que n'a pas entendu le tribunal estimant qu'il a été partie prenante dans le braquage. Ancien Jettois, Pierre-Raphaël Collignon, engagé dès 2012 par la commune de Molenbeek, a été candidat FDF aux élections de 2012 et 2014. Avant son interpellation, il était président des Jeunes DéFI de Dilbeek en périphérie bruxelloise. Pierre-Raphaël Collignon est également le beau-fils de Patricia Vande Maele, échevine MR du Personnel sous la précédente mandature molenbeekoise.

Pas de licenciement pour faute grave 

Interrogée au sujet de l'indemnisation de Pierre-Raphaël Collignon, l'ancienne bourgmestre Françoise Schepmans (actuelle échevine de la Culture et de l'Etat-civil) confirme: "Nous ne pouvions pas le licencier pour faute grave et donc sans indemnités. Selon la loi, la faute grave doit pouvoir être motivée dans un délai très court" soit dans les 72 heures après les faits. Hors, dans ce dossier, l'implication de Pierre-Raphaël Collignon n'a été mise au jour que plusieurs mois après le braquage. 

Une source proche du dossier ajoute: "Dès le mois de juin 2018, lorsque l'intéressé a été cité dans le dossier, une procédure de licenciement a été engagée. Elle a traîné. Il a fallu attendre sa condamnation avant de statuer. Pour ne pas devoir lui verser d'indemnités, il aurait fallu le muter, dans un autre service que celui de la caisse communale et qu'il preste un préavis. Mais comme il y a eu rupture de confiance, la commune ne pouvait pas prendre le risque de le garder. C'est donc le licenciement avec versement d'indemnités qui a été décidé, après sa condamnation. En collège, l'ancienne échevine du Personnel n'a jamais participé aux débats relatifs au licenciement de son beau-fils. Mais elle n'était pas insensible à son cas, loin de là.

La RTBF a tenté de contacter Patricia Vande Maele à plusieurs reprises. En vain.

En appel

Pierre-Raphaël Collignon, qui se déclare totalement étranger au vol, a fait appel de sa condamnation par le tribunal correctionnel. Le dossier ne devrait pas être pris en considération avant la fin de l'année, selon nos informations.

Le tribunal correctionnel a également condamné un troisième prévenu, Youssef B., à 18 mois de prison avec sursis partiel et 4000 euros d'amende. 

 

 

 

Archives : Journal télévisé 13/04/2016

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK