Moins de bus le dimanche en province de Namur

Pour faire des économies les Tec Namur-Luxembourg vont supprimer des bus le dimanche
Pour faire des économies les Tec Namur-Luxembourg vont supprimer des bus le dimanche - © Flickr - Jean-Philippe Dheure

La société des Tec Namur-Luxembourg a compté les passagers dans les bus circulant le dimanche. Tôt le matin et tard le soir, certains bus roulent presqu’à vide. En dessous de 5 voyageurs en moyenne, la liaison sera tout simplement supprimée.

Vingt-deux lignes namuroises sont concernées : 2b, 7, 8, 9, 12, 13, 23, 24, 27, 29, 32, 33, 40, 80, 136a, 137, 138b, 237, 337, 451, 821 et 823. Il s'agit de bus circulant dans le grand Namur, mais aussi vers d'autres villes de la Province, comme le 13, par exemple, qui relie Andenne à Ciney, ou le 32 entre Namur et Gembloux.

Le plus souvent, c’est le premier bus du matin et le dernier du soir qui sont supprimés. Au total, les bus namurois rouleront 55 000 kilomètres en moins ; c’est une diminution de 0,5 % de l’offre de déplacement et une économie annuelle de 250.000 euros pour les Tec. Si on ajoute le volet luxembourgeois du plan, l'économie s'élève à 450 000 euros.

Le plan a été négocié et accepté dans les grandes lignes par les organisations syndicales, dans un contexte de diète généralisée pour les services publics. Il devrait être voté ce vendredi par le conseil d’administration des Tec Namur-Luxembourg et rentrera en application le 1er septembre prochain.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK