Mobilité et sécurité, maîtres-mots du dispositif policier pour la F1

Le plan de mobilité repose sur les zones de couleur du circuit
Le plan de mobilité repose sur les zones de couleur du circuit - © Police fédérale

Près de 240.000 personnes au total sont attendues ce week-end à Francorchamps pour le grand prix de Belgique de Formule Un. Voilà qui va embouteiller les routes dans toute cette région. Un plan de mobilité a donc été mis sur pied par la police.

Le premier élément important, c’est le respect d’un code couleur. Selon l’endroit où les spectateurs souhaitent se rendre, il existe trois zones. Elles sont indiquées sur les panneaux aux abords du circuit et sur les tickets.

Pour la zone jaune, il faut emprunter la sortie 10 Francorchamps sur la E42. Pour les zones verte et rouge, la sortie 11 Malmedy, ou mieux encore venir par la E25 et sortir à Werbomont.

Mais d’autres conseils pratiques sont donnés par la police : " On leur conseille de placer sur leur pare-brise tous leurs documents d’accès au circuit, de manière à pouvoir les orienter et gagner du temps aux carrefours qui doivent être empruntés aux abords du circuit. On leur conseille également de ne pas suivre les indications de leur GPS aux abords du circuit car les itinéraires qui leur permettent d’accéder aux parkings les plus proches du circuit ne sont pas toujours les itinéraires les plus courts. Autre outil, Twitter : @BelPoliceEvent. Dès aujourd’hui, en temps réel, nous allons communiquer en matière de mobilité et de prévention ", détaille le Commissaire divisionnaire Jean-Marc Demelenne, directeur-coordinateur de la police fédérale de Liège.

Toujours en matière de mobilité, deux nouveautés : la première concerne les motos. Un parking (P1) leur sera réservé via la sortie 10 bis sur la E42. Une consigne leur permettra de laisser casques et équipements en sécurité. Ce parking sera surveillé. La deuxième concerne les vélos. Il est possible de laisser sa voiture sur le parking de l’ancienne gare de Stavelot (avenue André Grégoire) et de poursuivre sa route à vélo vers le circuit. Un parking gratuit et surveillé permettra d’entreposer les vélos à l’entrée Blanchimont, qu’il est possible de rejoindre via un Pré-Ravel.

Des lignes de bus renforcées sont aussi prévues au départ de la gare de Verviers central pour rejoindre le circuit.

Sécurité

Durant l’événement, 1.600 policiers se relaieront pour assurer la sécurité et la mobilité. Certains viendront du Grand-Duché de Luxembourg, des Pays-Bas et d’Allemagne afin d’aider leurs collègues belges dans la gestion des ressortissants de leur pays respectif. Nouveauté cette année, un détachement de la brigade équestre de la police néerlandaise sera aussi présent.

Enfin, des patrouilles renforcées seront aussi mises en place dans les localités voisines du circuit, durant la nuit. Elles surveilleront notamment les différents événements festifs organisés durant les nuits du grand prix. C’est une des leçons tirées du meurtre l’an dernier en intervention d’un policier spadois, Amaury Delrez. Un meurtre dont le principal inculpé est un spectateur néerlandais venu au grand prix.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK