Mobilité à Bruxelles: la rénovation de la station de métro "Gare Centrale" est en vue, la vingtième d'une série qui s'allonge

Mobilité à Bruxelles: la rénovation de la station de métro "Gare Centrale" est en vue, la vingtième d'une série qui s'allonge
2 images
Mobilité à Bruxelles: la rénovation de la station de métro "Gare Centrale" est en vue, la vingtième d'une série qui s'allonge - © PAUL-HENRI VERLOOY - BELGA

La STIB a annoncé en milieu de semaine le début d'importants travaux de rénovation de la station de métro "Gare centrale", une des plus fréquentées du réseau souterrain bruxellois de transport en commun, à partir du second semestre 2020. Selon la liste des interventions de ce type établie par Bruxelles Mobilité, le bras articulé de la Région bruxelloise dans ce type d'opération, ce devrait être la vingtième des plus anciennes stations souterraines de la capitale à subir un lifting significatif.

C'est sans tenir compte des nombreuses interventions limitées pour rénover des oeuvres d'art où les nombreux aménagements d'accès pour les personnes à mobilité réduite (34 entre 2007 et 2018; en tout, 52 stations équipées sur 69).

Sur l'axe de pré métro nord-sud, appelé à subir une transformation en mode métro d'ici le milieu de la prochaine décennie, il s'agit des stations gare du Nord, Rogier, De Brouckère, et Bourse. Sur l'axe est-ouest, ont subi un lifting significatif, les stations Schuman, Maelbeek - après l'attentat terroriste -, Sainte-Catherine, mais aussi Aumale plus à l'ouest, Hankar et Alma, plus à l'est.

Sur la ligne qui parcourt le sous-sol de la Petite Ceinture, outre Arts-Loi, et Rogier, c'est aussi le cas des stations Trône, Gare de l'Ouest, Simonis, et Belgica.

Les travaux de réaménagement la station Gare Centrale, annoncés mercredi, par le Dernière Heure, seront financés par Beliris à hauteur de 20 millions d'euros. La station occupe une position stratégique, aux côtés de la gare du même nom qui est la plus fréquentée du pays. La STIB espère les démarrer en septembre 2020.

L'espace disponible sera mieux exploité. Selon la STIB, le volume de la station augmentera de 40% notamment au niveau des quais où la fluidité des voyageurs et du même coup, des rames de métro sera améliorée. La station sera aussi plus confortable à l'usage et plus accessible aux PMR.

Au niveau des étapes préalables, le permis de construire a été délivré. En début de semaine, le CA de la STIB a donné son feu vert au protocole portant sur les modalités de coopération entre Beliris, la Région et la STIB concernant la maîtrise d'ouvrage, et le financement des travaux de rénovation dans la station de métro.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK