Mikovic peint des casques pour des champions du pilotage auto et moto

Mickael Bouvier, alias Mikovic, travaille dans un secteur très fermé. Dans son petit atelier de Falisolle (Sambreville), il peint et personnalise les casques des pilotes de voitures et de motos de courses. Et ils ne sont qu'une vingtaine dans le monde à pratiquer son métier.

A quelques semaines du début des championnats, amateurs et professionnels se pressent pour obtenir leur casque personnalisé.

Et cela plaît beaucoup à Mickael: "Oui ça commence à bien aller. En fait c’est ma passion et j’adore ça. Je commence à 09h du matin et je finis à 02h00 du matin, ça ne me dérange pas. Je suis dans mon truc. J’adore ce que je fais, j’adore créer, j’adore mettre des idées et en donner aussi. Parce que, parfois, il y a des gens qui viennent avec leur idée et qui repartent avec une idée qu’on a un peu mixée. Ici, je crois qu’on commence à reconnaître mes casques quand on les voit sur les pistes. Et je pense que les gens aiment bien ça.

Le pilote s’identifie beaucoup à ses couleurs de casque

Mickael présente alors le casque de Marcus Ericsson, pilote suédois chez Sauber F1. "Celui-là est son casque pour Singapour. Il sera fait dans les prochaines semaines et j’irai lui livrer à Barcelone pour les essais de F-1. Je pense que le pilote s’identifie beaucoup à ses couleurs de casque. C’est fort identitaire et les pilotes sont fort accrochés à ça. C’est excitant de voir ses créations rouler dans les championnats. Même dans les petites courses, ça me fait toujours plaisir de voir des gamins qui roulent en karting avec mes trucs. C’est gratifiant. Le Graal d’un peintre de casque, c’est de placer un casque en F-1. Et, depuis quatre ou cinq jours, je peux dire que je suis le peintre officiel du casque d’un pilote de F-1. Ça c’est vraiment gratifiant."

Selon Mickael Bouvier, un design facile peut prendre une vingtaine d’heures de travail. Un casque un peu plus compliqué demande 30 ou 40 heures. Et les prix peuvent varier de 400 euros pour un casque assez basique jusqu’à 2000 euros pour profiter de l’effet miroir rouge, vert ou bleu par exemple.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK