Mieux lutter contre les fraudes dans la construction

Ils sont à l'initiative d'une convention signée avec les patrons et les autorités pour lutter contre ce phénomène.Mieux lutter contre la concurrence déloyale et la fraude sociale dans la construction, c'est l'objectif d'une convention signée par les syndicats, les patrons et l'administration du ministère de l'Emploi. Et l'initiative vient de Charleroi, plus particulièrement des syndicats CSC et FGTB, qui s'inquiètent des trop nombreuses fraudes constatées sur les chantiers comme le travail au noir ou la traite des êtres humains. Concrètement, les trois partenaires se mettent ensemble pour faire modifier la législation existante et prévoir des sanctions à la hauteur des fraudes. Des fraudeurs justement qui se justifient souvent en évoquant la pénurie de main d'uvre.  Pour Marc Moreau, secrétaire régional de la CSC-Bâtiment à Charleroi, ce n'est qu'un alibi. C'est ce qu'il a expliqué à Isabelle Palmitessa. Son interview ci-dessus. 

(I.Palmitessa, J-Ch. Adnet)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK