Métro de Charleroi: le permis pour la jonction Parc-Sud a été annulé

Tous ces termes sont évidemment très techniques, très juridiques.

Pour simplifier, on peut dire qu’il s’agit de l’annulation du décret qui concerne précisément la jonction " Parc-Sud " du métro léger de Charleroi.

Si la cour constitutionnelle a annulé ce texte, cela ne veut pas dire pour autant qu’on va devoir tout démolir.

Au cabinet du ministre de tutelle Philippe Henry, on précise que c’est bien le mécanisme de ratification parlementaire qui est recalé et non le permis d’urbanisme en lui-même.

Par contre, et la nuance est importante, durant six mois il est désormais possible de contester ce permis devant le Conseil d’Etat.

Reste à voir si des recours seront introduits. Reste aussi à voir l’attitude du Conseil d’Etat face à ces éventuels recours sachant que les travaux sont accomplis et que l’intérêt collectif est en jeu.

Grégory Fobe, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK