Mesures de police, commerces fermés: à quoi s'attendre pour la manifestation des gilets jaunes à Bruxelles ce samedi?

Bruxelles et ses forces de sécurité se préparent pour une nouvelle manifestation des "gilets jaunes", annoncée samedi vers 11 heures. Pour l'heure, difficile de prédire exactement où les manifestants munis de leur chasuble fluorescente se réuniront. Les appels à manifester se font de plus en plus discrets sur les réseaux sociaux.

Plusieurs événements Facebook appellent à se rassembler à différents endroits : au Cinquantenaire, au Parlement européen, à la gare centrale, etc. Mais un endroit revient plus fréquemment que les autres : le rond point Schuman. Pour l'heure, on ne peut cependant pas prédire si oui ou non ces rassemblements se dérouleront. Sur Facebook, certains internautes appellent d'ailleurs à se réunir "un peu partout vers le centre".

Selon un manifestant contacté par la RTBF, il y a eu un changement de stratégie depuis la première manifestation bruxelloise : les gilets jaunes communiqueraient désormais sur des forums privés.

Du côté des autorités, la police a prévu un dispositif important. Les agents seront déployés massivement. "Si ce sont des personnes qui viennent faire une manifestation pacifique, on va essayer de leur trouver un endroit pour pouvoir s’exprimer, explique Isle Van De Keere, la porte-parole de la police de Bruxelles. Par contre, si les gens viennent avec d’autres idées, si ils ont de mauvaises intentions alors nous interviendront d’une autre façon."

Vendredi 30 novembre, ils étaient plusieurs centaines. Les manifestants espèrent être beaucoup plus nombreux ce samedi. L’autre inconnue est le caractère plus ou moins pacifique de la manifestation.

Préparation aussi du côté des commerçants

De leur côté, les propriétaires de commerces à Bruxelles se préparent aussi à la manifestation des gilets jaunes. Dans le quartier Schuman notamment, certains commerçants ont décidé de fermer. Même chose pour certains organisateurs d'événements qui ont préféré annuler.

Au centre du rond point Schuman au pied de la commission européenne, depuis une semaine se tient un événement sous chapiteau, une énorme structure décorée de centaine de lumières. L’événement devait avoir lieu jusque ce samedi soir. Les organisateurs ont préféré écourter les festivités. "Le quartier est habitué à des manifestations. La police nous a rassurée mais les débordements sont toujours possibles, s'inquiète Marion Wolfers, présidente de l’ASBL Schuman Square. Nous avons tout démonté parce que nous sommes attachés à la structure mais surtout, nous ne voulons pas que des choses soient volées ou utilisée comme projectile. Nous ne voulions pas courir le risque."

Le samedi est d’habitude une journée calme dans le quartier. Mais la décision de garder porte closes n'est pas unanime puisque certains commerces resteront quand même ouverts. Pour prévoir le coup, la police a misé sur la prévention auprès des commerçants : "Nous avons eu des contacts avec les différentes associations de commerçants. Nous suivons la situation en temps réel sur les réseaux sociaux et actualisons l’information", explique Isle Van De Keere.

Du côté du marché de noël, les organisateurs sont en contact avec la police eux aussi. Pour l’heure aucune fermeture n’est prévue.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK