Mesure de la pollution de l'air: Bruxelles épinglée par la Cour des comptes européenne

À Bruxelles, le nombre de stations de mesure pourrait ainsi passer de 9 à 14 dans les prochaines années.
À Bruxelles, le nombre de stations de mesure pourrait ainsi passer de 9 à 14 dans les prochaines années. - © Belga

A-t-on une idée précise de la qualité de l'air que l'on respire ? La Cour des comptes européenne épingle en tout cas Bruxelles pour ses mesures de la pollution de l'air. Les stations de mesures existent, mais elles ne sont pas toujours placées aux endroits les plus exposés, ni les plus fréquentés. Les résultats ne reflètent donc qu'une partie de la réalité.

Neuf stations de mesure sont actuellement disséminées sur le territoire de la région. Un bon point, c'est plus que de réclamer les normes européennes. Mais ces stations sont parfois installées en zone résidentielle. Elles ne mesurent donc pas spécifiquement les zones directement impactées par le trafic et la Cour des comptes européenne plaide pour de nouvelles manières de mesurer la pollution.

C'est ce que réclament aussi les associations environnementales comme le BRAL. "Quelque chose, qui est très clair dans le rapport, dit: "Oui, la norme de l'Union européenne date de 20 ans", la vérité scientifique a changé entre-temps, explique Tim Cassiers. Donc, le rapport dit qu'il faut être clair sur quoi il faut mesurer, comment il faut mesurer, combien de stations il faut de chaque type…"

À Bruxelles, seules deux stations mesurent la pollution directement liée à la circulation. C'est par exemple beaucoup moins qu'à Stuttgart ou à Milan, où il y en a respectivement 8 et 11.

Message bien reçu, dit-on à la Région bruxelloise. "Nous allons installer progressivement deux nouvelles stations de mesure plutôt dans les environnements à forte intensité de trafic ou voire même très forte pour avoir plus d'informations sur ce type d'environnement", nous répond Olivier Brasseur, spécialiste de la pollution de l'air chez Bruxelles Environnement.

À Bruxelles, le nombre de stations de mesure pourrait ainsi passer de 9 à 14 dans les prochaines années.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK