Martine s'installe au musée avec Marcel Marlier à Mouscron

C’est sans doute l'héroïne belge la plus célèbre au monde. Quand on voyage un peu, Martine se transforme en Debbie aux États-Unis, Lilli en Italie ou Anita au Portugal. Traduits dans une trentaine de langue, les albums de Marcel Marlier se sont vendus à plus de 110 millions d’exemplaire dans le monde.

Malgré ce succès, jusqu'à aujourd'hui, aucun musée ne proposait un lieu permanent dédié à l'illustrateur. C'est désormais chose faite à Mouscron, où le Château des Comtes abrite le tout nouveau Centre d’interprétation Marcel Marlier.

Martine a évolué avec son temps

Sur place, on plonge dans l’univers de Martine en découvrant sa chambre ou ce qui aurait pu être sa classe. À travers les soixante albums de Marcel Marlier, on revisite en fait soixante ans de vie quotidienne en Belgique. Maude Vancoppenolle, responsable du centre, précise : "Martine évolue avec son temps. Dans les années 60, elle découvre l'électroménager par exemple, mais après mai 68 et la libéralisation de la femme, elle quitte son rôle de parfaite fée du logis pour découvrir d'autres activités".

Découvrir l'illustrateur

Le centre d’interprétation nous permet aussi de découvrir l’artiste. Celui qui est né à Mouscron et qui a commencé par la peinture, avant de se lancer dans l’illustration pour enfants en véritable passionné. Un de ses fils, Jean-Louis Marlier raconte : "Il ne faisait que ça. Toute ma vie je l'ai vu travailler du matin au soir sur sa petite table de travail. C'était un vrai artisan".

Vidéos et nouvelles technologies

La scénographie se veut avant tout participative. Sur deux étages, petits et grands pourront jouer et en apprendre d’avantage sur le dessinateur et son personnage fétiche. "Dans Martine, on découvre plusieurs thèmes chers à Marcel Marlier", précise Maude Vancoppenolle, "On a donc installé à l'étage des livres géants qui reprennent chacun de ces thèmes comme la nature, les animaux ou les loisirs".

Un centre attendu

Quatre ans après la mort de Marcel Marlier, la Belgique dispose enfin d’un lieu unique dédié à ce grand illustrateur qui était avant tout un grand artiste. Son fils est plus que satisfait du résultat : "C'est extraordinaire. Ça fait tellement longtemps qu'on attendait ça. Puis je suis content que l'endroit ne s'adresse pas qu'aux adultes férus d'illustrations, mais qu'il s'adresse directement aux enfants. Papa aurait beaucoup aimé ça", nous confie Jean-Louis Marlier.

Le centre d'interprétation Marcel Marlier ouvre ses portes au grand public ce mercredi 30 septembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK