Mariette Beco, unique témoin des apparitions de Banneux, est décédée

Tout au long de sa vie, Mariette Beco est restée très discrète sur ces apparitions.
Tout au long de sa vie, Mariette Beco est restée très discrète sur ces apparitions. - © Sanctuaire de Banneux, DR.

Les funérailles de Mariette Beco ont été célébrées ce mercredi à Banneux. Elle avait 12 ans lorsqu'en 1933 la Vierge lui serait apparue à huit reprises. Très discrète, elle n'évoquait jamais directement cet événement qui a marqué sa vie mais cela n'a pas empêché près de 2000 personnes d'assister aux funérailles.

C'est par des remerciements que l'évêque de Liège Aloys Jousten a débuté les funérailles: "Merci chère madame Beco pour ce que vous nous avez confié en 1933. Merci pour votre témoignage discret, merci de votre confiance à la Vierge des pauvres".

Dans l'église, près de 2000 personnes aux motivations très diverses: "Je viens régulièrement ici et il se fait que je suis justement ici. Pour moi, c'est important de pouvoir venir souvent à Banneux pour retrouver un peu de paix". "J'avais envie de venir, tout simplement". "C'est par curiosité. Banneux, ce n'est pas important pour moi". "Pour moi, c'est important, parce que j'aime beaucoup la Sainte Vierge".

Tout au long de sa vie, Mariette Beco est restée très discrète sur ces apparitions. Le recteur honoraire du sanctuaire, l'abbé Joseph Cassart, l'a bien connue. Il témoigne: "Mariette Beco est restée elle-même. Je pense qu'elle est restée une femme qui savait ce qu'elle voulait mais c'était une femme attachante. Je pense que son souci était de transmettre la pureté du message qu'elle avait reçu, et puis de s'effacer. Elle a toujours dit, moi, je ne suis qu'un facteur".

Le site de Banneux accueille annuellement près de 600 000 pèlerins.

O. Thunus

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK