Marche veut mieux règlementer les panneaux solaires

Le bourgmestre de Marche, André Bouchat, estime que l'afflux d'installations de panneaux gâche parfois le patrimoine bâti. Et de citer un exemple à l'entrée de la ville, où une infraction à l'urbanisme a bel et bien été constatée.

Et pour le premier marchois, c'est clair :  il convient de placer les panneaux sur le côté des maisons ou à l'arrière, là où ils sont le moins visibles. Le conseil communal l'a suivi et a adopté le règlement.

Le groupe Oser, qui siège dans la minorité, a préféré s'abstenir. Pour son porte-parole, Jérôme Petit, le règlement n'est pas assez précis et ne sera peut-être pas suffisamment efficace.

Ph. Herman

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK