Marc Cools, bourgmestre ad interim de Uccle: "Il faut rendre hommage" à Armand De Decker

Armand De Decker a annoncé sa démission du poste de bourgmestre d'Uccle dans un communiqué. Il explique sa décision par sa volonté de "préserver la sérénité dans la gestion de la commune" et le "climat délétère" autour du dossier Kazakhgate.  Le premier échevin Marc Cools devient bourgmestre ad interim.

Il faut respecter ce choix

Pour lui, Armand De Decker émane a "simplement estimé que le climat n'était plus serein pour exercer ses fonctions de bourgmestre et il a souhaité la désignation d'un nouveau bourgmestre." Il ajoute: "Il a souhaité faire un pas de côté. Il faut respecter ce choix et lui rendre hommage".

C'est donc lui qui va prendre les rênes jusqu'à ce qu'un nouveau bourgmestre soit nommé. "Armand De Decker aurait pu - en tant que bourgmestre démissionnaire - continuer à exercer ses fonctions jusque là. Mais il m'a demandé - comme je l'ai déjà fait lors de ses 4 mois maladie cette année - de le remplacer," explique Marc Cools.

Oui, je serai candidat

Et la suite? "Il y aura une décision au sein du MR pour savoir qui sera présenté comme candidat bourgmestre. Le bourgmestre n'est pas désigné à Bruxelles par un système d'élections. C'est à la fois par le groupe politique dont il émane et par une majorité des membres du conseil communal. Ensuite, la décision va être ratifiée par le gouvernement régional. Il faudra prêter serment devant le ministre président. C'est donc un processus qui prend un certain temps. Et j'exercerai les fonctions d'ici ça." 

Marc Cools confirme: "Oui, je serai candidat. On verra s'il y en a d'autres ou pas. Maintenant la décision qui sera prise ce sera uniquement jusqu'aux prochaines élections, ça n'augure pas la décision qui sera prise à ce moment là."

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir