Manifestation pour le Climat: un millier à Wavre, une mobilisation sans le soutien de l'école

Manifestation pour le Climat: 800 élèves à Wavre, une mobilisation sans le soutien de l'école
5 images
Manifestation pour le Climat: 800 élèves à Wavre, une mobilisation sans le soutien de l'école - © Tous droits réservés

Quelques étudiants se sont regroupés pour organiser une version wavrienne de la marche pour le Climat ce jeudi. 800 élèves ont marché à travers la ville. Une démarche pas forcément soutenue par leur école. 

«Génération climat», à Wavre, c'est le nom du collectif qui regroupe des étudiants bien décidés à faire entendre leur voix pour le Climat. Bientôt deux mois de mobilisation pour les étudiants du pays. Et des Wavriens aussi ont participé à ces actions. Des élèves de Huy, Namur, de Marche-en-Famenne, de Ciney, de Jodoigne par exemple ont organisé leur version locale d'action de sensibilisation au réchauffement climatique, les élèves de Wavre ont donc décidé de concentrer les efforts sur leur ville à leur tour. La manifestation pour le climat était carrément obligatoires dans certaines écoles de Flandre le vendredi 15 mars par contre à Wavre, certains élèves font de leur mieux malgré le manque de soutien de leur école: "On nous a dit que c'était un absence injustifié, déplore Oumaima Buzzamaz, élève de 4ème secondaire au collège Notre-Dame de Basse-Wavre. Je trouve que les écoles devraient nous suivre. Moi je pouavais pas me rendre à Bruxelles, c'était trop loin avec les cours mais ici, c'est organisé via des élèves de l'école donc je peux et je trouve ça trop bien". Mathis Dubois, un des organisateurs de la marche à Wavre, explique: "On pourrait avoir des sanctions si nos parents ne nous excuse pas, par exemple moi, parce que je suis venu ici, j'ai eu un zéro à une interro que je n'ai pas présenté vu que je suis ici". Le corps professoral par contre a soutenu l'action des élèves de l'école.

Vers 12h30, des dizaines d'élèves se dirigent vers le lieu de rendez-vous. La manifestation a démarré à 13h à la place Bosch a rassemblé environ 1000 jeunes selon la police. Le cortège met ensuite le cap vers la chaussée de Louvain et emprunte ensuite les rues de Florymont Letroye, rue Charles Sambon, puis arrivera sur la place Cardinal Mercier, rue de Bruxelles. Les axes suivant seront la chaussée de Bruxelles, la rue du 4 août, la rue de la Limite, la rue des Volontaires, la rue Théophile Piat, le Pré des Querelles, la rue du Pont Saint Jean. Le cortège termine sa route sur le parvis de l’hôtel de ville. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK