Manifestation nationale: trois fauteurs de troubles condamnés

Trois dockers condamnés
Trois dockers condamnés - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Trois dockers à l'origine de débordements au cours de la manifestation nationale du 6 novembre 2014 ont été condamnés jeudi par le tribunal correctionnel d'Anvers à des peines de travail de 300 heures. S'ils n'exécutent pas cette peine, ils devront purger deux ans de prison.

Deux des trois dockers condamnés avaient lancé des projectiles sur la police, le troisième étant allé jusqu'à déchausser des pavés pour les lancer sur les forces de l'ordre. Il aurait aussi fait tomber une moto de la police, qui avait été incendiée par la suite par d'autres personnes.

Six autres fauteurs de troubles ont comparu jeudi. Ils avaient, eux, lancé divers projectiles sur la police. L'un d'entre eux se serait même jeté sur un policier avec un poteau en bois. L'un des prévenus nie avec force bien qu'il soit reconnaissable sur des images vidéo diffusées à l'audience.

Leur jugement est attendu le 23 avril.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK