Manifestation des syndicats: le point sur les perturbations

Les différents dépôts TEC sont plus ou moins touchés par la manifestation, cela varie d’un endroit à l’autre.
Les différents dépôts TEC sont plus ou moins touchés par la manifestation, cela varie d’un endroit à l’autre. - © Belga

Plusieurs milliers de manifestants sont attendus ce jeudi matin dans les rues de Bruxelles, à l'appel des syndicats FGTB et CSC, notamment pour protester contre le gel des salaires. La SNCB, De Lijn et la Stib ne prévoient pas de problèmes particuliers sur leur réseau. Par contre, les TEC ont fait savoir mercredi qu'ils s'attendaient à "d'importantes perturbations". Et cela semble se vérifier dans certains dépôts. La circulation automobile dans la capitale est fortement perturbée.

A Charleroi, un bus sur sept seulement est sorti du dépôt. du côté de La Louvière, par contre, tout roule normalement.

Toujours en Hainaut, à Mons-Borinage à 11 heures, 80% des bus circulaient. Dans la région de Tournai, 60% des lignes étaient assurées et sur Mouscron tout roulait.  Mais il faut tenir compte du fait qu'il existe beaucoup d'exploitants privés en Wallonie Picarde.  Aucun souci n’est à signaler sur le réseau ferroviaire.

En Brabant wallon, 15 lignes de bus au départ du dépôt de Baulers sont affectées. Les dépôts de Chastre et de Jodoigne par exemple ne sont pas touchés.

En province de Namur, en moyenne, 20% des conducteurs n'ont pas pris leur service.

Précisons que la FGTB a mobilisé quelque 2000 personnes en provinces de Namur et du Brabant wallon, avec des délégations de Saint-Gobain, Kraftfoods et Materne notamment. 500 militants sont annoncés du côté de la CSC.

A Liège, à peine 50% des bus circulent. La situation varie d'un dépôt à l'autre, selon le nombre de chauffeurs qui comptent se rendre à la manifestation. A Robermont, le plus important dépôt de la région, à peine 50% des bus circulent. C'est le cas également au départ des dépôts de Verlaine, Bassenge et Wanze. A Rocourt et Oreye, on compte à peine 1 bus sur 4.

A Jemeppe et Verlaine, c'est pire encore puisqu'aucun bus n'est sorti des dépôts. Situation un peu plus enviable à Omal, Eupen et Verviers, où environ 70% des bus circulent. Quant au dépot de Warzée, et c'est l'exception, aucune perturbation n'est signalée. A noter que pour compenser l'abscence de certains véhicules sur les routes, le TEC Liège-Verviers a mis en circulation un plus grand nombre de bus allongés, qui peuvent donc transporter plus de passagers. 

Et enfin dans la Province du Luxembourg, on constate que 94% des services sont assurés dans le nord de la province et que dans l'ensemble les services sont tous assurés dans le sud de la province également.

Plus de détails sur le déroulement de la manifestation et les raisons de la grogne.

Pour plus d’informations sur l’état du trafic des bus : infotec.be

Un peu avant midi, la tête du cortège se trouvait à hauteur du boulevard Pachéco (et la fin n'a pas encore quitté la gare du Nord). Il continuera vers le Berlaimont, la gare centrale, le Mont des Arts, la Place Royale, la place Poelaert, et puis ensuite retour sur la Petite Ceinture, Place Louise et le boulevard du Midi jusqu'à l'esplanade de la gare du Midi.

La circulation n’est pas possible sur ces axes. De gros soucis sont signalés au niveau trafic des automobilistes.

RTBF, avec Belga

 

 

 

Et aussi