Manage: une marche parrainée pour enfants souffrant de trisomie 21

Avec les fonds déjà récoltés, des parents d'enfants trisomiques ont mis sur pied un atelier musical où ces jeunes enfants différents approchent la musique en compagnie d'un musicothérapeute.

C'est une démarche non reconnue par la Communauté française, d'où ces récoltes de fonds qui serviront aussi à acheter des instruments de musique. Payer le musicothérapeute, acheter des instruments de musique sont les objectifs à cours terme, mais, nous explique Claudine Destuynder, l'une des fondatrice de l'association T21, un projet à long terme est en train de murir. "Dans quelques années, ce seront des adolescents. Ils ne pourront pas aller au conservatoire pendant encore 20 ans. On s'est donc dit pourquoi ne pas ouvrir une maison pour personnes handicapées mentales".

Une bande de potes

Evelyne Magotte est la maman du petit Lionel. Le handicap de son enfant lui ferme beaucoup de portes, dit-elle, et il faut toujours se battre. "Toutes les associations que j'ai pu cotoyer sont toujours créées par des parents ou des grands-parents (...) On est bien content d'avoir ce petit groupe qui se crée car on se dit que plus tard, Lionel aura aussi besoin de copains/copines... Je me dis que ça fera sa bande de potes".

Une forte solidarité

Michel Hismans, dont le petit-fils est handicapé, est soulagé d'avoir découvert cette association. "Il y a une très forte solidarité. Quand on se retrouve dans cette situation, je crois qu'on a besoin de connaître des gens qui vivent la même chose que nous... Cela nous aide énormément".

Familles, amis, voisins, plusieurs centaines de personnes ont répondu présent à cette marche dans et autour de Manage. "C'est une nécessité de faire reconnaître cette maladie pour que les gens s'y intéressent".

 

Christine Borowiak

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK