Manœuvres militaires aux forts d'Embourg et de Chaudfontaine

Bruits de bottes, ordres de tirs, les Chasseurs ardennais investissent le fort d’Embourg. Des insurgés ont pris position. Il faut une intervention rapide des militaires pour neutraliser l’ennemi. Rassurez-vous ce n’est qu’un exercice.

"Nous avons rédigé un petit scénario ou nous sommes dans une zone ou les insurgés sont actifs, explique le Lieutenant-Colonel Baugnée. Ils essayent de déstabiliser la région de Liège. La mission des Chasseurs ardennais est donc de rétablir l’ordre afin que les autorités locales puissent reprendre le contrôle de la situation".

Habitués aux missions aux quatre coins du monde, les Chasseurs ardennais continuent à s’entrainer. Cette fois-ci, c’est en province de Liège. Ce n’est pas anodin, la région liégeoise est un terrain d’entrainement intéressant. "Le fort d’Embourg est une infrastructure impressionnante et très compliquée. Une infrastructure comme celle-ci n’est pas évidente du tout. On va en tirer les enseignements et ça nous permettra d’augmenter notre niveau opérationnel".

Imaginer toutes les situations possibles, se remettre à niveau en permanence, c’est un gage de réussite des missions militaires.

Ce jeudi, les chasseurs ardennais investiront un autre fort, celui de Chaudfontaine.

Quentin Boniver

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK