Malaise d'étudiants à Genval: de nouveaux tests effectués ce mardi

Le collège Notre-Dame des Anges à Genval.
Le collège Notre-Dame des Anges à Genval. - © Google Street View

Les cours ont repris normalement ce mardi matin au collège Notre-Dame des Anges. La veille, le plan médical d’urgence avait été déclenché suite au malaise de cinq étudiants durant le cours de gym. Au final, plus de peur que de mal : tout le monde a pu rentrer chez lui. De nouveaux tests pour déterminer l’origine de l’incident sont effectués ce mardi.

Lundi, cinq élèves se sont plaints en même temps de nausées et de maux de têtes durant le cours de gymnastique. Ils ont été évacués vers des hôpitaux de la région.

Par mesure de précaution, leur camarades de classe ont aussi fait l'objet d'un suivi médical. Mais aucun autre cas de malaise n’a été constaté.

Par contre, de nombreux points d’interrogation subsistent quant à l'origine de ces malaises. "Les pompiers ont placé des testeurs. Ils sont tous négatifs, nous apprend Jean Vanderbecken, le bourgmestre de Rixensart. Les enfants peuvent donc à nouveau fréquenter la salle de gym dès aujourd’hui (…) Actuellement, personne ne sait exactement ce qui s’est passé hier."

Lundi soir, l'hypothèse de la fuite de gaz ou d'une intoxication au CO paraissait écartée. Reste celle d'une légère intoxication alimentaire, éventuellement provoquée par l'eau de distribution. " Les derniers tests ont été effectués ce mardi matin par une société spécialisée (il faut savoir qu’un premier test de ce genre a été fait lundi, négatif). "

Pour sa part, le bourgmestre ne pense pas qu’il puisse s’agir d’une intoxication alimentaire via l’eau. "Un malaise, il y en a eu un, c’est certain. Maintenant, je pense aussi que deux-trois autres élèves ont eu mal de tête. Et comme le principe de précaution s’imposait, la machine s’est mise en route (plan médical d’urgence)."

François Louis