Luxembourg : quelle évolution pour les surfaces commerciales ?

Sur Marche notamment, on annonce la création de plusieurs milliers de m² de surfaces commerciales supplémentaires.
Sur Marche notamment, on annonce la création de plusieurs milliers de m² de surfaces commerciales supplémentaires. - © Flickr - Ville.fi

L'UCM Luxembourg et la province ont organisé, lundi à Neufchâteau, leur deuxième ''assise du commerce''. Les premières, il y a deux ans, avaient abouti à la mise en place d’un observatoire du commerce luxembourgeois. Le travail de cet observatoire permet aujourd’hui de tirer toute une série d’enseignements.

Le commerce, en province de Luxembourg, représente 3000 points de vente, générant près de 20 000 emplois et s’étalant sur une superficie (commerciale) de 55 000 m². Soit une moyenne de 284 m²/100 habitants. Un chiffre beaucoup plus élevé que la moyenne belge.

Dans le même temps, d’autres constats sont peu encourageants, soulève Philippe Ledent (vice-président de l’UCM-Lux). ''En deux ans, il y a une augmentation de 10% des cellules vides malgré une augmentation limitée de m² commerciaux. On a eu 10 000 m²  supplémentaires en deux ans, c’est peu.''

Par contre, ajoute Philippe Ledent, ''on annonce – sur Bastogne, sur Sterpenich, sur Marche – plus de 55 000 m² supplémentaires. Et là, il faut être prudent. Il s’agira notamment de mesurer l’impact sur le centre-ville mais aussi sur les concurrences que ce type de commerces peut créer avec les magasins de la périphérie.''

Des constats et des analyses qui doivent en tous les cas inciter à un examen minutieux de tous les futurs projets commerciaux de la région.

 

P. Herman

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK